Sur la route en camping-car : 11ème sortie (3/12)

Publié le par gédal

Périple du Vendredi 10 juin 

au  Dimanche 19 juin 2016

 

De Romagnat à Turenne (19500)

en passant par Collonges la Rouge (19500).

 

4ème jour : Lundi 13 juin 2016

1ère partie : Le matin

Levés 7H30, il fait 17°. Le temps est maussade. La pluie n'est pas loin.

Après le petit déjeuner, nous prenons un café chez Hang et Guillaume avant de partir pour Collonges la Rouge.

Nous rencontrons la pluie en chemin.

Nous faisons une pause café au bord du lac d'Egletons, et continuons la route.

Nous arrivons vers 11H30. Le camping-car garé et le temps étant menaçant, nous préférons partir visiter Collonges la Rouge sans tarder. Nous aurons quand même un peu de pluie.

(clic pour agrandir) Ier aperçu de Collonges.

(clic pour agrandir) Ier aperçu de Collonges.

Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)

Collonges la Rouge parce-qu’on retrouve le grès rouge partout sous les toits d'ardoises ou de lauzes de toutes les constructions.

Les moines de l’abbaye de Charroux en Poitou fondent un prieuré au VIIe Siècle. Le prieuré est intégré dans la Vicomté de Turenne en 844 et attire, sous sa protection, une population de paysans, d’artisans et de commerçants.

L’accueil des pèlerins en route pour Compostelle via Rocamadour est une source durable de profits.

Collonges traverse les guerres de religion, de manière relativement pacifique, puisque les deux nefs de l'église sont utilisées alternativement pour le culte catholique et le culte protestant.

la Révolution détruit les bâtiments du prieuré. Le bourg ne retrouve qu’une prospérité éphémère au début du XIXe siècle. Collonges perd peu à peu ses habitants et le village se transforme en carrière de pierres.

Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)

Il y a déjà du monde et de nombreuses boutiques sont ouvertes, nous avons quelques difficultés pour faire les photos. Il y a aussi une sortie scolaire et les enfants courent dans tous les sens à la recherche d'informations pour un travail sur la ville. (Petit clin d’œil à Macmanouche.)

Castel de Vassinhac et l'église.
Castel de Vassinhac et l'église.
Castel de Vassinhac et l'église.
Castel de Vassinhac et l'église.
Castel de Vassinhac et l'église.
Castel de Vassinhac et l'église.

Castel de Vassinhac et l'église.

Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Les halles.

Les halles.

Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
Sur  la  route en  camping-car : 11ème sortie (3/12)
La maison de Maurice Biraud (acteur des années 60,70,80 ) que les plus de 50 ans connaissent !

La maison de Maurice Biraud (acteur des années 60,70,80 ) que les plus de 50 ans connaissent !

Il est 14H et quelques photos plus tard, nous quittons Collonges la Rouge pour Turenne qui sera notre halte du soir.

Nous y arrivons sous une pluie battante et garons le camping-car sur l'aire réservée.

Nous avons une vue imprenable sur le château.

En attendant de pouvoir visiter la ville, nous déjeunons.

Commenter cet article